Comment allier son travail et les voyages ?

Comment allier son travail et les voyages ? Voilà une question que toutes les personnes touchées par le syndrome du « globe trotteur » se posent…

 

Découvrez ci-dessous des méthodes qui vous permettront d’allier votre travail et les voyages. Certaines demandent plus de courage que d’autres, mais si ou en somme à une telle réflexion c’est bien que ce courage est juste au bout de nos doigts, n’est-ce pas ?…

Les méthodes classiques pour allier son travail et les voyages :

  • Bien choisir son travail ! Ça parait bête mais c’est essentiel. Listez vos critères prioritaires et trouvez le job en conséquence. Pour ma part, ce que je voulais c’était : bien gagner ma vie, voyager et travailler dans le marketing. Mes choix ont donc été fait en conséquence : j’ai travaillé dans une entreprise issue des nouvelles technologies (ce secteur rapporte bien), l’entreprise était internationale et dans mes missions marketing il devait y avoir un volet « événementiel ». De cette façon j’ai pu voyager avec mon travail dans plusieurs capitales européennes !
  • Cumulez vos congés. On ne va pas se le cacher, peu de managers apprécient que vous posiez 3 semaines à la suite. Pourtant 3 semaines c’est bien ce qu’il faut pour profiter pleinement d’un voyage et déconnecter. Je vous encourage donc à négocier ce point dès votre arrivée dans une société. Bien que vous ayez peu d’arguments de votre côté, ceux-ci sont forts : partir hors période scolaire (vos collègues avec enfants seront contents que vous assuriez l’intérim pendant les grandes vacances) et en période creuse (profitez du relâchement annuel de l’activité pour partir sans laisser trop de sujets à suivre)… The cherry on the cake : ramenez toujours un petit cadeau à votre service du pays que vous avez visité 😉

Les méthodes originales (ou du 21ème siècle mais tout le monde n’est pas prêt…) :

  • Bien choisir son métier (ou sa reconversion !?). Ici je m’adresse aux personnes qui savent le plus tôt possible qu’elles ont la bougeotte ou qui trouvent le courage de se reconvertir professionnellement. Depuis quelques temps maintenant, certains métiers peuvent être exercés à distances et de nouveaux modes de travail sont accessibles. Choisissez d’être « digital nomade » et ne vous enfermez pas dans des métiers qui sont coincés entre les murs d’une entreprise.
  • Allez directement dans un pays que vous souhaitez visiter sur une longue durée. Rien de mieux pour apprendre la langue (si jamais elle vous fait défaut), découvrir la population locale et vous immerger complètement dans la culture d’un pays étranger. Vous pouvez commencer par un métier qui n’est pas le votre, le temps d’apprendre et de vous sentir à l’aise avec le pays. Généralement, cette expérience de travaille/voyage est la plus enrichissante. Que se passera-t-il quand vous voudrez revenir travailler en France ? Les entreprises vous accueilleront à bras ouvert, maintenant il est rare de rencontrer quelqu’un qui n’a pas eu une expérience longue à l’étranger. C’est une véritable ouverture de l’esprit et de preuve de débrouillardise qui plait aux professionnels. N’ayez donc aucune crainte et prenez là cette année « sabbatique » !!

 

Si vous aussi vous avez des méthodes pour allier le travail et les voyages, c’est avec plaisir que vous pouvez les partager !

Comments are closed.