Arrêter son travail et vivre de sa passion

Arrêter son travail et vivre de sa passion : un risque qui en vaut la peine ?

Vivre de sa passion c’est arrêter son travail, ce qui signifie sortir des codes et sortir des lignes blanches tracées par nos mœurs, c’est là tout le défi. Peu importe quelle est la passion de laquelle vous souhaitez vivre, il y a de la place pour touts types d’activités et pour tout le monde (combien de marque de vêtements ? Combien de restaurants ?…).

 

Votre passion se fait remarquer

Le design de vêtements pour moi était à la base un passe-temps. Je faisais ça en parallèle de mon alternance, puis en parallèle de mon travail. Ce n’était pas une finalité de pouvoir en vivre, non pas que je ne le voulais pas, mais je ne l’avais jamais envisagé comme possible.

Puis vient le temps de la reconnaissance. C’est parce que des boutiques et des blogueuses m’ont démarché via les réseaux sociaux que j’ai commencé à voir les choses autrement.

 

Vous n’arrivez plus à allier travail et passion

Après plusieurs années à combiner mon travail de Responsable marketing et celui de styliste, la fatigue m’a rattrapée et je me suis obligée à choisir : travailler à 100% sur ma marque de vêtement ou arrêter (l’entre deux n’étant physiquement et psychologiquement plus envisageable).

Bien que j’appréciai énormément mon travail et mes collègues (ahah oui c’est possible), j’ai choisi de les quitter pour me consacrer à 100% à mon projet.

Il faut se lancer. Nous ne devons pas avoir des regrets et passer à côté de nos rêves.

 

Un rêve devenu réalité

Aucune journée ne se ressemble ! Ce plongeon dans l’inconnu procure un agréable sentiment de liberté.

Il y a forcement des hauts et des bas, mais l’épanouissement professionnel et personnel que cette décision m’apporte en vaut largement les sacrifices. C’est la réalisation d’un rêve financé par mes ressources patiemment épargnées.

Aujourd’hui, la satisfaction de mes clientes est la plus belle des récompenses.